« De tous les maux dont l’homme s’est fera lui-meme responsable, aucun n’est aussi degradant, choquant ou brutal que le abus d’une meilleure moitie de l’humanite ; le sexe feminin (nullement le sexe faible) »

« De tous les maux dont l’homme s’est fera lui-meme responsable, aucun n’est aussi degradant, choquant ou brutal que le abus d’une meilleure moitie de l’humanite ; le sexe feminin (nullement le sexe faible) » Des femmes cheffes de famille Au 1 er fevrier soir, la Haute Cour de New Delhi, a valide votre verdict …

« De tous les maux dont l’homme s’est fera lui-meme responsable, aucun n’est aussi degradant, choquant ou brutal que le abus d’une meilleure moitie de l’humanite ; le sexe feminin (nullement le sexe faible) » Leer más »